Les 2 grasses 2009

  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009
  • Les 2 grasses 2009

Par Natali Bertrand et Saraswati Gramich.

La question du don dans notre société consumériste semble ne plus avoir de place autre que dans le dogme.
Pourtant, le temps où le don maintenait et pacifiait les rapports entre les différents groupes sociaux n'est pas si éloigné.
Ni gratuité, ni échange ou troc, le don constituait un véritable système, politique, social et culturel. Qu'en est-il aujourd'hui ?
Que percevons nous du don ?
Victimes passives des messages contradictoires issus du système du "profit" aux effets dévastateurs tant sur le plan physique que psychique, que devenons-nous face à l'innocence feinte ?
En 1964, Roland Barthes écrivait " Déchiffrer les signes du monde cela veut toujours dire lutter avec une certaine innocence des objets"

Souvent, nous nous sentons coupable d'avoir le plaisir de consommer des sucreries.
Dans la langue de l'amour en anglais, les femmes et les filles sont souvent "sweeties" (sucré), "honey" (le miel), "sugar" (le sucre).
Elles sont associées à la nourriture sucrée.

Inspirée des petits temples à offrandes que l'on trouve un peu partout en Asie, nous vous proposons une installation ludique, tactile, gourmande et joyeuse, qu'en ferez-vous ?